Enseignement

 

Au Luxembourg, les décisions en matière d’éducation sont essentiellement prises au niveau national par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse (en dehors de l’enseignement supérieur qui, lui, est de la compétence du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche).

Ainsi, les objectifs généraux de l’enseignement public, les programmes de base, les certificats et diplômes, l’accès aux études, les statuts et l’administration du personnel des écoles relèvent de la gestion centralisée.

Dans l’enseignement fondamental, l’organisation scolaire (répartition des élèves dans les classes, horaire scolaire, etc.) relève du niveau local, c.-à-d. des 106 communes. L’implication des communes se concrétise également dans le suivi des actions et des résultats des écoles. Les communes assument les frais de construction et d’équipement des écoles fondamentales. Les enseignants sont nommés par l’État, puis affectés aux communes ; leur rémunération est à charge de l’État.

Dans l’enseignement secondaire et secondaire technique, le niveau local (communal) n’intervient pas dans l’administration des établissements scolaires. La hiérarchisation des responsabilités va directement du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse aux directions des lycées. Les enseignants sont nommés et rémunérés par l’État.

Source: http://www.men.public.lu/fr/systeme-educatif/organisation-gouvernance/index.html

Comments are closed